apibionormand Index du Forum

apibionormand
forum destiné aux apiculteurs normands utilisant entre autres la ruche warré ou l'horizontale et les méthodes naturelles

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Présentation de Florent

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    apibionormand Index du Forum -> apibionormand -> Ruche lumière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ecoverger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 818

MessagePosté le: Dim 30 Déc - 00:34 (2012)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

bonjour a tous,
Voici un résumé des avantages de la lumière:
d'après des études commencées en 1927, en russie, la lumière apporterait aux ruches:
- Le développement du couvain plus rapide,
- Les abeilles plus vigoureuses,
- Ni fausse teigne ni de moisissures,
- Travail des butineuses plus tardif dans la saison,
- Les abeilles rentrent plus de nectar et la production de miel est donc plus importante.
De plus la lumière permettrai de lutter naturellement contre le varroa qui est photosensible.


Chaque élément de nos ruches possède un double vitrage sur la face avant et arrière afin de laisser la lumière traverser la ruche comme vu sur les photos précédentes.
Des volets permettent soit de boucher la partie vitrée pour l’isoler l’hiver, soit de les utiliser comme un auvent pour protéger les vitres du soleil l’été.


Je vais préparer quelques textes sur les effets de la lumière pour les mettre sur le forum ainsi que les plans pour ceux qui seraient intéressés.

Bonne soirée

Florent

http://www.lespetitesreinesdumiel.com/fr/ (A noter la philosophie du millionnaire.....)
http://www.jardin-aqueduc.fr/spip.php?article167


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 30 Déc - 00:34 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 31
Localisation: SAINT VAAST LA HOUGUE

MessagePosté le: Ven 11 Jan - 23:26 (2013)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

Bonsoir,
Voila l'extrait du livre qui a incité Denis à mettre de la lumière dans ses ruches et qui nous a nous aussi convaincu d'essayer :

Extrait du livre :   
Au pays des abeilles de Maurice GICQUEL Ed DUNOD Coll. Retour à la terre.  
LE MIRACLE DE LA LUMIÈRE OU LES ABEILLES QUI NE PIQUENT PLUS ET QUI RAPPORTENT DAVANTAGE 1


            Je vous ai dit que les abeilles, bien que choisissant l'obscurité pour construire leurs rayons et élever leur couvain, paraissent, chose incompréhensible, redouter les ténèbres.

            Courant 1927, d'intéressantes expériences furent faites, à Moscou, par Igoshim, sur l'influence de la lumière solaire sur l'organisme des abeilles. Il se servait d'une ruche éclairée. On dit aujourd'hui : une ruche-lumière. Ne croyez pas qu'il s'agisse de cette ruche d'observation dont on referme bien vite les volets après avoir jeté un coup d'ceil, au travers d'un carreau, sur les travaux des abeilles. Non, si la ruche d'Igoshim présente, elle aussi, des volets, on ne les ferme que l'hiver. Durant la belle saison, les abeilles, éclairées en enfilade par des vitres placées à l'avant et à l'arrière de la ruche, vaquent à leurs multiples occupations en pleine lumière. Les volets, qu'on referme à la saison hivernale, se relèvent du printemps à l'automne, en forme d'auvent, pour empêcher le soleil de pénétrer par trop dans la demeure et de fondre les rayons.

            Le résultat de ce continuel éclairage est surprenant. Si le magnétisme peut faire des prodiges dans la vie des abeilles, la lumière du jour y opère un vrai miracle. Moi-même, dès les premières expériences, j'ai placé dans mon apier, au Pays des abeilles, une ruche-lumière (fig. 24). A ce moment-là, je ne savais pas encore que l'éclairage serait de préférence par devant et par derrière. Ma ruche est éclairée sur les quatre faces. C'est une Mathieu aux cadres 33,5 x 30. J'avais fait quatre trous sur chaque côté avec un vilebrequin et, à l'aide d'une petite égoïne j'avais enlevé quatre rectangles de bois pour les remplacer quatre carreaux. Ces carreaux sont doubles bien mastiqués, et séparés par une couche d'air. S'ils étaient simples, comme ceux des ruches d'observation, les abeilles les rouilleraient de propolis, non à cause de la lumière, mais du froid.

            De savants observateurs ont pu remarquer que sous l'influence de la lumière du soleil le couvain se développe plus vite et la population amassait beaucoup plus de nectar que dans les ruches obscures. En outre, les abeilles, ruches-lumière ne piquent plus (et ça, pour les apiculteurs en herbe, c'est une affaire!)Voici d'ailleurs quelques observations que j'ai moi-même enregistrées.
            - Ayant enlevé, du nid à couvain, un cadre, placé quelques heures plus tôt, et ne contenant que des œufs récemment pondus, je le plaçai sur la gauche, tout contre la glace. Un épais carton, peint en noir, masquait la moitié de celle-ci. La bâtisse n'était éclairée qu'à demi.
            - Je vous ai dit que les ouvrières ne naissaient qu'au 22e jour. Or, véritable bouleversement dans les lois naturelles, elles émergèrent des alvéoles, dans la partie lumineuse, environ 24 heures plus tôt. Les cellules restées dans l'ombre ne laissèrent apparaître les premières bestioles qu'un grand jour plus tard.
            - Montre- en main, jetant un coup d'œil, tantôt sur l'aiguille des secondes, tantôt sur le couvain naissant, j'observai, absolument émerveillé, que, par minute, dans la partie éclairée, 6 à 7 abeilles déchiraient leurs opercules et montaient sur le rayon, tandis que, durant le même temps, dans la partie laissée dans l'ombre, les éclosions ne marchaient péniblement qu'au rythme de 2 à 3.
            - Du côté éclairé, les opercules crevaient subitement. Les petites tètes triangulaires, agitant fébrilement leurs antennes, se montraient aussitôt. Les jeunes abeilles étaient comme irrésistiblement attirées. C'était le charme du soleil qui opérait. Mais, à quelques centimètres, dans l'ombre, le miracle cessait, La nuit reprenait ses droit. Les bestioles ; né se dépêchaient pas de sortir. C'étaient, de ce côté-là. la lenteur, l'apathie. On naissait sans hâte, on se traînait, on avait l'air de ramper...

            Quelques années plus tard, le professeur Bruchanenko pouvait constater et décrire, d'une façon précise et définitive, les effets de la lumière du jour sur les abeilles. Il fut établi, notamment (et c'est surtout ce qui intéresse les apiculteurs) que les ruches éclairées donnaient cinq à six fois et même dix fois plus de miel que les ruches obscures.

            L'abeille, qui, au pays des fleurs, dans son joli chalet ensoleillé, s'obstine à demeurer dans la triste nuit de sa mystérieuse existence, pourrait tout aussi bien vivre dans la lumière pour son plus grand-bien-être, comme pour le plus grand profit de l'apiculteur.

            En tout cas, plusieurs points sont acquis. Dans la ruche- lumière, le développement de la colonie est certainement plus, actif et les abeilles qui vivent à la clarté du soleil sont plus vigoureuses. Plus fortes, elles hivernent mieux que leurs sœurs des ruches ordinaires. Les maladies, qui germent et se développent dans l'ombre, ne semblent pas ravager les colonies éclairées. Même la fausse-teigne, cette larve qui détruit la cire et qui est la bêle noire des apiculteurs, paraît redouter la lumière, Ies moisissures ne s'observent pas davantage en ruches éclairées.
               
            Et ce qui prime tout, comme j'ai pu l'observer moi-même, la récolte est toujours beaucoup plus forte que dans les autres ruches. On a remarqué, d'autre part, que le miel mûrissait plus vite sous l'influence de la lumière.
Pour ma part ce que maintes fois j'ai pu constater non sans plaisir, c'est combien la lumière adoucissait le caractère pointu de nos ingrates pensionnaires. Elles ont l'air d'avoir oublié qu'elles portent un aiguillon. On peut ouvrir la ruche-lumière sans enfumer, prendre les cadres, brosser les abeilles, les rudoyer même plus ou moins, sans être piqué. Quand on frappe sur ces sortes de ruches, les abeilles ne réagissent pas comme dans les autres.
               
            Une fois, des pillardes s'étaient introduites dans ma ruche-lumière. Les dames de céans, extrêmement vigoureuses les attaquèrent en niasse. Ce fut une lutte à mort. Comme les pillardes, restées à l'intérieur de la ruche, se portaient vers les glaces, au lieu de sortir, elles furent attaquées, tiraillées par les pattes et tuées sans merci.

            L'activité est telle dans ces ruches que les butineuses travaillent plus longtemps que leurs sœurs des ruches obscures. Jusqu'à l'automne, elles vont, encore nombreuses, visiter les dernières fleurs, tandis que, partout ailleurs, au Pays des abeilles, on commence à s'engourdir dans la longue léthargie hivernale. Par certaines froides journées de décembre, alors que les abeilles des ruches obscures bruissent et consomment du miel pour se réchauffer, celles des ruches-lumière demeurent silencieuses. Pour lutter contre le froid, elles n'ont besoin ni de battre des ailes ni de se gorger de nectar.

            La lumière dans le taudis, c'est la vie, la santé, la force. En serait-il de même au Pays des abeilles?

            Je suis sûr, amis lecteurs, que de tout ce passage vous ne retiendrez que deux choses, d'ailleurs les plus importantes : c'est que les abeilles de la lumière ne piquent plus, et que, de bon gré, comme dans la maxime de Rabutin, elles vous donnent six fois plus de miel que les abeilles de la nuit.


Revenir en haut
maya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 31
Localisation: SAINT VAAST LA HOUGUE

MessagePosté le: Ven 11 Jan - 23:46 (2013)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

Observation d'une saison avec les ruches lumière:
Les abeilles semblent plus activent que celles des ruches sans lumière mais nous n'avons plus que 3 ruches sans lumière pour comparer.
Elles travaillent plus tard dans la saison suite aux observations faite avec Olivier lors de sa visite.
Le fait qu'elles ne piquent plus, on ne l'a pas encore observé, cela fait peut être pas assez longtemps qu'elles ont la lumière. Laughing

Quand à la production de miel on en a pas eu. En effet, ce sont des essaims hivernés dadant que l'on a transféré début mai en warré. Ils ont eu du mal a redémarrer avec mauvaise météo qui a suivi le transfert pourtant on avait découpé les cadres pour les remettre dans les warrés. On aurait peu être pu récolter sur quelques ruches mais les provisions restantes nous semblait trop faible fin aout. On verra peut être que l'on pourra récolté un peu au printemps si elles n'ont pas tout mangé.

Voila pour notre expérimentation sur une saison, en espérant que cette année soit meilleure.

Je travaille sur les plans et ils seront bientôt sur le forum.

Bonne soirée

Florent


Revenir en haut
ecoverger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 818

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 20:38 (2013)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

Céline et Florent
En voulant répondre à une question sur "le " forum warre ,j'ai recherché dans ma doc sil me restait quelque chose du forum précédent et je suis tombé sur le plan des ruches lumière que j'avais heureusement tirés sur papier et j'ai donc communiqué dans ce post :
http://www.ruchewarre.net/viewtopic.php?f=29&t=1620&p=50167#p50167

Mais votre aide sera précieuse notamment pour savoir si le plan de la cale de 4m/mm entre les deux vitres de 3mm est modifié ou non?


Revenir en haut
ecoverger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 818

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 20:56 (2013)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant



Revenir en haut
maya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 31
Localisation: SAINT VAAST LA HOUGUE

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 22:50 (2013)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

Oui la cale de 4 mm entre deux vitres de 3mm correspond bien au double vitrage présenté le 27.
Le plan correspond au plan fait par Denis. Je vais le remettre sur le forum.
Le plan de la ruche présentée le 27 est en cours de finalisation. Je vais déja mettre les plans finis des différentes parties (il manque le toit, le plancher identique à celui d'olivier et le montage).


Revenir en haut
maya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 31
Localisation: SAINT VAAST LA HOUGUE

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 23:03 (2013)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

Voici le lien pour les plans de la ruche lumière fait par Denis COURNOL.

http://www.fichier-pdf.fr/2012/02/26/warre-lumiere-1/

Je peux vous fournir des explications si besoin.


Revenir en haut
maya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 31
Localisation: SAINT VAAST LA HOUGUE

MessagePosté le: Dim 13 Jan - 23:18 (2013)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

Voici la coupe d'un élément présenté le 27.



Revenir en haut
lebruant


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 87

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 10:39 (2013)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

Merci pour toutes ces explications et plans.
En ce qui concerne le "double vitrage" , comment sont ils posés ? à bain de mastic , sans joint ? et la séparation entre les deux ?


Revenir en haut
maya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 31
Localisation: SAINT VAAST LA HOUGUE

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 22:32 (2013)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

les doubles vitrages sont réalisés en collant une calle de 4mm entre les deux vitres dans chaque coin avec du mastic silicone pour aquarium (solvant moins toxique)
Les doubles vitrages sont posés sur la traverse basse, maintenu en haut par la traverse haute et maintenu sur les cotés par la feuillure de l'assemblage à mi bois des cotés pleins.
On peu faire un joint sur les cotés au niveau des cotés pleins pour éviter l'entrée des fourmis et pince oreilles entre les deux vitres.
 


Revenir en haut
lebruant


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 87

MessagePosté le: Mar 15 Jan - 07:56 (2013)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

MERCI , c'est très clair.

Revenir en haut
maya


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 31
Localisation: SAINT VAAST LA HOUGUE

MessagePosté le: Sam 22 Juin - 00:29 (2013)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

Bonjour a tous,
Un petit bilan sur notre hivernage, entrée en hivernage avec 22 ruches dont deux qui ont végété tout l'été et dont on se doutait qu'elle ne passerai pas l'hiver.
Les réserves étant pas très importantes sur la majorité des ruches (essaim hiverné dadant que l'on a transféré en warré début mai et qui on subit les "belles conditions" météo de l'été dernier pour faire leurs provisions) nous avons mis deux pains de candi sur chaque ruche par prudence.
Sortie de l'hiver, il nous reste 18 ruches. Nous estimons nous en sortir pas trop mal vu les conditions que nous avons eu.
Par chance lors de l'épisode neigeux, aucun de nos ruchers n'était sous une congère . On a juste un volet d'une ruche qui est tombé et qui a été remis le lendemain (la ruche est sorti de l'hiver avec une population un peu faible mais a rattrapé son retard depuis).

Concernant la lumière, nous avons tardé a ouvrir les volets vu les conditions de température du mois de mai, mais ça y est tous les volets sont ouvert. Enfin presque car ils nous a semblé l'année dernière que les abeilles commençait plus facilement a construire dan l'élément du dessous quand les volets était fermé mais bon on va affiner cette année car cela faisait peut être un peu beaucoup pour des essaims dadant de se retrouver a construire ses rayons et qui plus est à la lumière.
Pour le varroa, en plus de la lumière cet été, nous avons mis une barrette de gaulthérie du comptoir des plantes tout l'hiver. A première vue, il semble qu'il y ait très peu de varroa dans les ruches car on en voit pas sur les abeilles et pas d'abeilles atrophiée. On essayera de faire un comptage sur une lumière et une non lumière pour voir la différence. 

prochainement la suite de nos observation sur la lumière.


Revenir en haut
Lagalette50


Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2014
Messages: 6
Localisation: Kairon-bourg

MessagePosté le: Mar 18 Nov - 13:10 (2014)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

Salut à vous Céline et Florent, je suis tout nouveau, encore une larve dans le monde des abeilles.
Je vais installé ma première ruche warré ce printemps à côté de Granville. Mais je suis pas mal intéressé par votre expérience de ruche lumière. J'ai lu tous les liens que vous avez mis plus haut, et d'ailleurs ce sont les seuls qu'il existe sur internet (aucune autre documentation que les votres). Vu que cette discussion date de 2011, je me dis que vous devez avoir une expérience plus aiguisée désormais, et j'aimerai savoir si la ruche lumière est une bonne solution pour la lutte contre les différents parasites, maladies etc??? Est-ce que vous continuez à traiter un peu avec la gaulthérie? Avez vous essayer de laisser ouvert tout au long de l'année? Est-ce que les abeilles vous semblent plus actives et de faite plus robuste?
Merci pour ce retour d’expérience.
Nous avons dû nous croiser samedi, car j'ai cru voir une de vos ruches, mais peut-être que je me trompe. Mais à ce moment là je n'avais pas encore lu votre présentation sur ce forum.
Cordialement
Alex


Revenir en haut
Bee api


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2015
Messages: 8
Localisation: Le valdavid (27)

MessagePosté le: Mer 7 Oct - 09:43 (2015)    Sujet du message: Présentation de Florent Répondre en citant

Bonjour,
Il y a t-il des retours sur la lumière dans les ruches?!
_________________
A bientôt alec


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:22 (2018)    Sujet du message: Présentation de Florent

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    apibionormand Index du Forum -> apibionormand -> Ruche lumière Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com